HUILES ESSENTIELLES: usage sportif, modes d'emplois et précautions



Les huiles essentielles permettent des actions ciblées et variées. Pour le sportif, elles sont un moyen interessant pour prendre soin de son corps mais aussi de son mental!

Les huiles essentielles sont un concentré de principes actifs et sont très puissantes! Elles doivent donc être utilisées avec modération et précaution.






On distingue deux grands mode d'utilisation: la voie externe et la voie interne.


Par voie externe


Huiles Essentielles diluées : massage et soins

Pour la récupération, la préparation ou simplement pour le bien-être, les massages sont l'occasion d'utiliser les huiles essentielles pour optimiser leurs effets.


Les supports

Les huiles végétales (arnica, olive, argan...) sont les supports de prédilection des huiles essentielles, mais on peut aussi les diluer avec de la silice colloïdale ou organique, du gel d’aloé vera, une crème au calendula, du beurre karité ou de coco …


Petit rappel : les huiles essentielles ne sont pas miscibles (=solubles) dans l’eau, on utiliseras donc un support si on souhaite les utiliser dans le bain: les sels de bains feront parfaitement l'affaire!


Les taux de dilution

Selon l'action recherchée et la problématique à traiter, on choisira des taux de dilutions différents.


Action sur le système nerveux: massage relaxation, bien-être, stress avant une compétition = 5 % HE


Action circulatoire et lymphatique: massage circulatoire et lymphatique, pour la récupération= 7 % HE


Action réparatrice sur les peaux abimées par le soleil, la transpiration, irritées par les frottements, les peaux sèches, sensibles et hypersensibles = 10 % HE


Actions musculaire, tendineuse, articulaires : arthroses, arthrites, tendinites = 10 % HE


✓ Pour une action puissante, locale et ciblée = 30 % HE


Ces taux de dilutions ne sont donnés qu'a titre indicatif et sont tirés de la littérature à ce sujet.


Huiles essentielles pures L'usage d'huiles essentielles pures est réservée aux huiles essentielles bien tolérées par la peau (non dermocaustique) comme le tea tree, le germanium rosat ou la lavande fine, sur de petites zones et en petites quantités:

Pour jouer la carte de la prudence, on appliquera la "règle des 3 P» :


Petite quantité (1 à 2 gouttes)

Petite zone

Petite période (maximum 3 fois par jours sans excéder plus de 10 à 15 jours d'application)


Et on pratiquera le test suivant : 1 goutte d'huile essentielle sur le pli du coude.

Si une irritation, des picotements ou des rougeurs apparaissent au bout de 10 à 15 minutes, l'utilisation n'est tout simplement pas possible.


Ce mode d'application est par exemple utile au retour d'une sortie hivernale très ensoleillée où l'on aurait oublié de se protéger: les joues sont rouges écarlates et la lavande fine leur sera d'un grand secours!


En diffusion

1 à 2 gouttes dans le réceptacle avec de l'eau.

La diffusion ne doit pas excéder 10 minutes et peut être renouvelée jusqu'a 3 fois par jour.


Il faudra veiller à bien ventiler la pièce pendant ou après la diffusion afin de ne pas saturer l'atmosphère.

Les diffuseurs avec de l'eau ou par vibrations sont à privilégier. On évitera donc les diffuseurs à bougies qui chauffent les huiles et les détériorent.


La diffusion permet d'assainir une pièce mais aussi de la personnaliser: en déplacement pour une compétition, avoir des odeurs familières autour de soi rassure et apporte une touche cocooning!


En olfaction

Certainement le mode d'utilisation le plus simple puisqu'il suffit de respirer à même le flacon.


Cette méthode est utilisée pour travailler la sphère émotionnelle, avec, par exemple l'huile essentielle de lavande pour aider la personne à se recentrer avant une compétition.


On la retrouve aussi pour traiter le système respiratoire et ses différentes problématiques. L''huile essentielle de ravintsara, par exemple, sera bénéfique grâce à ces propriétés expectorantes et mucolytiques.




Par voie interne

La voie orale

Celle-ci est réservée aux personnes ayant une bonne connaissance des huiles essentielles ou aux synergies issues d’ouvrages de référence, comme l'excellent livre de Danielle Festy "Ma bible des huiles essentielles".


Les huiles essentielles seront toujours apposées sur un support: miel, comprimé neutre ou sur une huile végétale (olive par exemple) en respectant toujours les proportions recommandées!


Le gout de certaines peut cependant refroidir les palais sensibles!


Le conseil du naturopathe: par voie orale, toujours associer l'huile essentielle de Citron dans la synergie pour son action protectrice du foie.


Il est possible de les utiliser pures mais elles resteront réservées aux infections de la cavité buccale : angines, aphtes, herpès, abcès, gingivites…), et seront utilisées en bain de bouche.


Nous pouvons aussi retrouver les huiles essentielles sous forme de gélules. Ce moyen permet d'apporter une sécurité dans le dosage et d'éviter les goûts prononcés de certaines.


Équivalence gouttes et ml

Selon les livres, les quantités d'huiles essentielles sont parfois données en gouttes ou en millilitres.


En moyenne, on estime qu'un 1ml équivaut à 25 gouttes.





Précautions générales

  • Toujours respecter les doses et les modes d’administrations préconisés

  • Par principe de précautions : ne pas utiliser d’huile essentielle pendant toute la grossesse, l’allaitement et pour les enfants de moins de 3 ans.

  • Après utilisation d’une huile essentielle, que ce soit en massage ou en application: se laver les mains

  • Ne pas laisser les flacons à la portée des enfants

  • Ne pas utiliser les huiles essentielles chez les personnes ayant des antécédents épileptiques ou convulsifs, les personnes hypersensibles aux huiles essentielles, les asthmatiques, et les personnes allergiques.

  • Ne pas employer des HE pures dans le nez, oreilles, yeux, muqueuses. Atteinte accidentelle: essuyer avec de l’huile végétale pure. Ne pas nettoyer à l‘eau!

  • Soleil: éviter toute exposition aux rayons solaires et UV avec des Huiles essentielles photosensibilisantes telles que l'angélique graine, la bergamote, le citron, la camomille allemande, l'estragon …). après application de ces huiles essentielle, ne pas s'exposer au soleil pendant 8 à 10h.

  • Eviter le contact des HE pures avec la peau avec des HE dermocaustique (Cannelle, Gaulthérie, Girofle, Origan, Thym à thymol, Sarriette …)


La théorie, c'est fait, maintenant, passez à la pratique!


Pour cela, vous retrouverez assez rapidement sur le blog des articles concernant des synergies adaptées aux sportifs.



A très vite!

0 vue
  • Noir Icône Instagram
  • Black Facebook Icon