Sportif: quelle cuisson idéale pour les aliments?

Mis à jour : mai 14

Vos questions / Mes réponses


Cet article est un article "participatif": le contenu provient des questions que vous m'avez posé en story sur mon compte Instagram.


M'est ensuite venue l’idée de vous en faire un article pour vous répondre un petit peu plus en profondeur pour vous faire découvrir ce mode de cuisson particulièrement adapté aux sportifs et dont je fais usage presque quotidiennement!


Depuis quelque temps, je cuisine beaucoup avec l’ECOVITAM de chez Warmcook. C’est un faitout pour cuisiner en préservant vitamines, oligo-éléments, minéraux et enzymes grâce à une cuisson à basse température et/ou à la vapeur douce.


Photo: Warmcook

Sports et besoins micro-nutrionnels spécifiques


Avant de commencer, il faut savoir que les sportifs ont des besoins accrus et spécifiques en micro-nutriments (vitamines, minéraux et oligo-éléments) puisque nous sollicitons notre corps et ses fonctions bien évidement plus qu'un sédentaire!


Quelques exemples concrets:


La transpiration élimine principalement du chrome, du cuivre, ou du selenium, qui sont particulièrement utiles pour une immunité efficace ou comme co-facteur d’anti-oxydant puissant.


Le système digestif du sportif, souvent abîmé (même si nous n’avons pas de « signes ») par le phénomène d’ischémie mésentérique et par les ondes qui le traversent lors de longues courses, aura parfois des difficultés à assimiler correctement les nutriments. C’est pour cela qu’il préférable que ces derniers arrivent en bon état afin que le corps puisse les assimiler facilement.


La vitamine C, importante pour tous dans le bon fonctionnement du système immunitaire l’est d’autant plus chez le sportif (qui présente souvent des faiblesses d’un point de vue viral -cf mon article ICI-) est aussi l’une des vitamines les plus sensibles à la chaleur.

Le système nerveux, indispensable au transport de l’information entre notre cerveau et les muscles va lui aussi être un grand consommateur de minéraux et d'oligo-éléments ( notamment du calcium et du magnésium)


Les anti-oxydants, présents dans les vitamines, oligo-éléments et minéraux ont un également une grande importance dans la performance et tout simplement dans l’équilibre du corps.


Et maintenant, passons aux questions!


Photo: Warmcook

La méthode de cuisson


C’est quoi la cuisson à basse température et la vapeur douce? // Ca marche comment?

Le fond de la « casserole » est très épais ce qui permet une montée en température "souple".

Ensuite, le couvercle est muni d’un thermomètre (ou plutôt un indicateur de plage thermique) afin d’ajuster la puissance du feu.


Avec ce type de cuisson, on cuisine entre 60 (voire 40) et 80° sans ajouter de corps gras ni d'eau.


Grâce au témoin de température, nous savons dans quelle "plage" de température nous nous trouvons: la zone verte est celle à privilégier pour la cuisson.


Zone bleue: de 0 à 60°

Zone verte: de 60 à 80°

Zone rouge: 80° et au delà.


(même sur un feu vif prolongé, je n'ai jamais franchis le milieu de la zone verte, donc environ 70°)







Ça sert à quoi de cuire à

basse température / à la vapeur douce?

Quelques chiffres:


- de 35 à 50°C, les arômes sont libérés et modifiés

- entre 60 et 75°C, la vitamine C est détruite

- de 40 à 75°C, les enzymes présentes dans l’aliment, nécessaires à la digestion, sont détruites

- de 90 à 95°C, certaines vitamines B et une grande partie des vitamine E et A sont détruites

- à 100°C: les minéraux et les oligo-éléments sont modifiés et ne sont plus assimilables par l’organisme

- autour de 110°C, les vitamines A et D sont oxydées

- à 120°C, destruction des dernières vitamines résistantes B et E, atteinte des lipides et formation de composés néfastes (au point de fumée des huiles).

Avec l’ECOVITAM, et grâce à l’indicateur de température, on peut ajuster cette dernière pour une cuisson optimale: la destruction des micro-nutriments sera donc évitée.


Ceci est particulièrement interessant, surtout que l’on sait que les sportifs ont des besoins accrus en vitamines et minéraux comme nous avons pu le voir plus haut.


Donc cuire ses aliments à la vapeur traditionnelle, c’est pas le top, mais est-ce que c’est le moins pire?


En terme de cuisson, le top du top est

la vapeur douce et la cuisson basse température

Ensuite la vapeur.


Ensuite la cuisson à l’eau. Puis tous les types de cuissons où les températures sont élevées (en gros, au dessus de 100 degrés), comme le four, les cocote minutes sous pression, les poêles anti-adhésives ( Tefal pour ne citer que celles-ci-), le barbecue, le micro-onde sont à éviter en usage quotidien.


J’insiste bien sur le mot quotidien ;) un barbecue, ça fait toujours plaisir... tout est une question d'équilibre!

En cuisinant à la vapeur traditionnelle, la température atteint les 100°C. Avec une poêle, on arrive vite à 160°. Avec le barbecue on pourra même atteindre les 500°C... on imagine bien les dommages que peuvent subir les aliments aces températures.


Dans un cuiseur vapeur « traditionnel », est-ce que ça marche?

La question était posée par rapport à la cuisson d'un gâteau dont je partageais la recette (elle est dispo ici).


Pour ce qui est de la cuisson, il devrait faire le job: le gâteau va cuire dans le cuiseur vapeur "normal / traditionnel"

Mais la température va monter bien au delà de 80°C et tout les micro-nutriments seront détruit :(

—————————


Photo: Warmcook

En pratique

On peut faire quoi avec?

Pratiquement tout!

Cuire des viandes (agneau, poulet, volailles…), du poisson

Faire du pain

Des yaourts

Des gâteaux

Préparer tous les légumes

Des plats mijotés

De la compote

Des soupes

Du riz au lait

Ou pour cuire tout simplement des pâtes!


C’est un véritable « fait-tout ».

On peut cuire à basse température, à la vapeur douce et on peut même faire les deux en même temps!


Et tout ça en préservant au maximum les vitamines, les minéraux, les enzymes…



C’est pas un peu fade?


Non, pas du tout

car la texture et le gout sont vraiment préservés!


Pour la cuisson basse température, c’est encore plus vrai puisque les aliments auront mijotés dans leur propre sucs!


C’est un délice, j’ai été vraiment surprise par l’explosion de saveurs d’une simple compote de pommes par exemple!

Quel est l’impact de la cuisson en vapeur douce sur le temps de cuisson, pour des légumes par exemple?


La durée de cuisson est un petit plus longue mais ça n’est pas le double non plus.


En gros, 10 minutes de plus en moyenne par rapport au temps « normal » ou de référence… pour des résultats incomparables!

Mais on peut aussi jouer la carte du temps en faisant une cuisson à 40/50°... cela prendra évidement plus de temps mais les saveurs seront éclatantes!

————————————


Photo: Warmcook

Un peu de technique


Quel modèle tu utilises?

Le cuiseur vapeur 24cm (équivalent d'un 10L)


La plupart du temps, on est 4 à la maison.

Et quand on est 2, j’en profite pour faire des grandes « fournées » de compote par exemple, cuire des gâteaux, faire des grandes poêlées de légumes…


Sinon, ce modèle se décline aussi en 6L (ou 5,7L si on veut être précis)



Une autre marque que Warmcook à nous conseiller?

(Budget serré)


C’est la matière première qui fixe le prix!


C’est un inoxydable 18/10 avec un fond très épais.

Si on étudie le prix des autres cuiseurs basse température de cette qualité, les mêmes tarifs sont pratiqués.


(Parmi les questions / réaction, une autre personne m’a dit « C’est trop cher! ». Nous avons tous des priorités de dépenses: une énième paire de chaussure de trail, un troisième gilet d’hydratation, une montre connectée à 500 €, une voiture à crédit, du matos de sport en tout genre, ou du matériel de cuisine...

Ça n’est pas top cher, c’est juste que la priorité d’achat n’est pas la même et c’est ok!)


C’est un achat « qui vaut le coût »! Et j'irais même plus loin: ce n'est pas un achat ou une dépense, c'est investissement pour soi.


C’est dommage d’acheter des aliments de qualité et sain et de tout détruire avant même de les avoir mis en bouche, non?

Je cuisine au gaz, ça fonctionne?

Oui! Il fonctionne sur tout types de feu, y compris l’induction, la vitrocéramique et l'électricité!

C’est pénible à entretenir?

Pas du tout! Rappelons nous que c’est une casserole! Il n’y a rien de bien sorcier à entretenir une grande casserole!

Ça me plait! Où peut-on l’acheter???


Tu peux le trouver directement sur le site de

Warmcook France (LIEN)


Warmcook offre également une réduction -applicable en plus des promo en cours- à mes chers abonnés avec le code SAFIALISE10

En ce moment, pour le grand modèle du faitout que j’utilise, ça fait une réduction de près de 50€ (et les frais de port sont offerts 🙂)


Et pour ceux qui aimeraient en savoir plus, Marie Chioca (créatrice de saines gourmandises) à réalisé une chouette vidéo de présentation

👇🏼